Billetterie L'AVANT-SCENE COGNAC : Réservez votre billet

Pass illimité

Pass illimité

  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

Accédez à tous les spectacles et soirées, ainsi qu’à toutes les activités du théâtre (fab-lab, ateliers, ...).
Paiement en 9 mensualités de 15 € (engagement sur 9 mois). Un premier paiement s'effectue directement puis vous serez prélevé de 15€ tous les mois.
Vous avez votre pass illimité ? n'oubliez pas de réserver vos places sur chaque spectacle souhaité.


Sous réserve des places disponibles.


En prenant votre Pass illimité, vous devenez adhérent à l'Avant-Scène Cognac.


Formule 3 +

Formule 3 +

  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

Bénéficiez de l'offre Formule 3+ :


15€ / spectacle Formule 3 +
10 € / spectacle Formul 3 + réduit*


Vous choisissez 3 spectacles minimum (hors Faites la Transition et Mars Planète Danse). Vous pourrez ajouter ensuite des spectacles qui seront toujours au tarif formule 3+ à l'aide d'un code coupon qui vous sera envoyé par mail après votre première commande.


Cette formule est nominative et non cessible.


*demandeurs d'emplois, apprentis, bénéficiaires de minimas sociaux


En prenant une formule 3+ vous devenez adhérent à l'Avant-Scène Cognac.


Bertrand Belin - Persona tour

Bertrand Belin - Persona tour

  • Jeu. 17 oct. à 20 h 30
  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

"Pour moi, Bertrand Belin est devenu un classique, insiste Dominique A, entre Alain Bashung et Yves montand et ça va finir par se savoir." Le chanteur nantais a depuis longtemps adoubé son confrère breton.
Guitariste élégant à la voix rocailleuse, Bertrand Belin hypnotise comme étrange conteur de ses propres histoires. Acteur, auteur, son 6e opus "Persona" est gorgé d'envoutantes langueurs qui capturent les traits de l'époque. Époque sur laquelle ce "solitaire sociable" comme il se définit lui-même, se dit optimiste.


"Je n’ai pas envie d’enfermer mes chansons, leur ambiguïté est volontaire, dit Bertrand Belin, mes personnages ne sont jamais déclarés, ils flottent dans un monde sans vrai rebord, on ne sait pas leur âge, leur sexe, comment ils sont habillés, à quelle société ils appartiennent."


Le cri du Caire

Le cri du Caire

  • Mer. 20 nov. à 20 h 30
  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

Concert-spectacle, à la croisée des styles, entre jazz, rock, poésie souffie, et volutes orientalesLe cri du Caire transcende les frontières et ne demande pas d'effort pour s'éprouver : nous sommes habités par cet objet inclassable ; l'étonnement nous saisit et nous nous laissons porter.


"Par la voie tripale du poète et slameur égyptien Abdullah Miniawy, c'est toute la jeunesse cairote qui sanglote, tempête et hurle sa rage libertaire, entre psalmodies soufies et rap tellurique : une rencontre choc et poignante."
Anne Berthod - Télérama


Phèdre !

Phèdre !

  • 26 et 27 nov. 2019 à 20 h 30
  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

Phèdre ou l'étonnement joyeux.
Comment transmettre sa passion pour un texte ?
C'est cette question qui a poussé François Gremaud à mettre en scène la comédie Phèdre, à la façon d'un monologue joyeux et interactif d'après la tragédie de Racine. Il ne met pas en scène Racine à la lettre mais la passion de Racine pour les mots.
Le pari ? En faire un spectacle réjouissant.
C'est à la fois le drame original de Racine : Phèdre, reine d'Athènes, et son irrépressible passion pour son beau fils Hyppolyte ; c'est aussi l'invention d'une langue. Ce sont deux chemins qui avancent ensemble.
Pièce sur une pièce, la passion de Phèdre devient celle du théâtre lui-même.


Là

  • 5 et 6 déc. 2019 à 20 h 30
  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

Que reste-t-il quand on a tout enlevé ?
Il reste le blanc, sans doute.
Il reste aussi deux humains et un corbeau-pie embarqués dans un drôle de ballet, au coeur d'une scénographie totalement immaculée.
Volatile symbole de toutes les croyances et superstitions, l'oiseau nommé Gus, accompagnera le duo circassien.
Progressivement, comme si l'espace ressentait le mouvement, le duo amènera les différents langages qui nourrissent son imaginaire vers des tonalités plus sombres.
Avec LÀ se construit le premier volet d'un dyptique qui donne à voir ce que peut faire le corps : deux formes qui s'inscrivent dans le même élan pour tenter de déplacer le regard sur notre condition.
À chacune de leur venue à Cognac (Mazùt, Bestias, Les Falaisiens), les Baro d'Evel ont frappé les esprits par l'originalité de leur univers et par leur aptitude à détourner les codes de leur discipline. Cette fois encore, avec LÀ, les spectateurs voyagent dans un rêve éveillé.


La graande finale

La graande finale

  • Mar. 17 déc. à 20 h 30
  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

La pièce met en scène un concours de danse en public où la règle du jeu repose sur la répétition acharnée d'une figure imposée. Rappel de ce que certaines mascarades contemporaines peuvent donner à voir, le public devient ainsi témoin d'une guerre d'usure, où l'usure extrême fait du survivant un héros.
Comment se comportent les corps et les esprits usés, qui se voient poussés jusqu'à leurs limites, jusqu'à l'absurde et quelles en sont les ressources ?
L'arrivée de musiciens sur scène, le burlesque, la montée du tempo étourdissent et la Grande Finaale devient ainsi porte-parole de l'insupportable.


I-glu

I-glu

  • Mar. 7 janv. à 10 h + autres dates
  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

Ce projet prend racine dans une première rencontre, en 2017, entre le collectif aaO et l'association des Jardins Respectueux ayant pour objet la sensibilisation et l'éducation à l'environnement.
Fortement nourri de cette rencontre, le collectif aaO imagine un prolongement à l'adresse des enfants convoquant l'imaginaire du végétal au sein d'un jardin numérique habité de présences artistiques fortes et multi-disciplinaires.
Toujours porté par le désir du décloisonnement de la danse et les images vagabondes, ainsi est né le projet i.GLU dont la vocation est d'offrir un territoire de découverte plastique et visuelle, sonore et dansante, tout en s'appropriant la notion de jardin et d'écosystème.
Spectacle où évoluent un hérisson, un épouvantail, un alchimiste sonore, un danseur-cueilleur, c'est une expérience visuelle propice au surgissement d'autres formes, une expérience esthétique singulière, espace ludique et paysage en devenir.


Faites la transition : "Asile"

Faites la transition : "Asile"

  • Ven. 24 janv. à 20 h 30
  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

"Je m'appelle Anne-Cécile Paredes. Je suis auteure et photographe.
Je suis née en 1979 à Lima.
En 1984, ma mère et moi avons quitté le Pérou. Je suis arrivée
en France à l'âge de 5 ans pour fuir une guerre civile qui se
déroula au Pérou de 1980 à 2000.
J'ai perdu ma langue, ma famille et une partie de mon histoire
s'est enterrée le jour où nous avons pris l'avion.
Elle ne m'a rien dit.
J'ai été sauvée par l'école.
Asile est le témoin de cette arrivée en France.
Le parcours semé d'embuches et d'énigmes est aussi celui de la multitude des visages qui constituent notre monde.
Depuis, je fabrique des histoires vraies de toute pièce."


Faites la transition : "Rencontre avec Pierre Pica"

Faites la transition : "Rencontre avec Pierre Pica"

  • Sam. 25 janv. à 20 h 30
  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

"La pièce est issue de mon dialogue avec Pierre Pica, un chercheur récemment retraité du CNRS".
Voilà 15 ans que ce chercheur travaille sur les Indiens Munduruku, un groupe indigène habitant dans la forêt amazonienne. Les Indiens Munduruku ont leur propre système mathématique et géométrique, ils n'ont pas de mots pour compter au delà de 5, leur système mathématique et géométrique est approximatif.
Dans un dispositif qui joue du décalage entre le document et sa représentation, tour à tour hilarant ou troublant, les questions de linguistique entrent ainsi en résonance avec la parole théâtrale. Et dans ce jeu, le spectateur est sans cesse invité à s'interroger sur la nature de ce qu'il voit.


Faites la transition : "Lettres non écrites"

Faites la transition : "Lettres non écrites"

  • Dim. 26 janv. à 11 h
  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

"Si vous avez un jour voulu écrire une lettre à quelqu'un de cher sans le faire parce que vous n'avez pas su ou pas osé, racontez-la moi et j'écrirai pour vous.
Si elle vous convient, vous pourrez la garder, sinon je l'effaçerai.
Si vous êtes d'accord sur ce principe, j'en ferai peut être quelque chose sur un plateau de théâtre, avec la liberté qu'offre l'anonymat". D.G.
Le public ne se borne pas à consommer mais peut aussi apporter sa pierre à l'édifice. Et participer à differents endroits de l'acte de la création.
Voilà ce que le projet donne à voir.


Premiers adieux

Premiers adieux

  • Ven. 31 janv. à 20 h 30
  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

28 ans de scène : premiers adieux !
Il ne lache du lest sur rien : la famille, les politiques, les religions, les réseaux sociaux, la vie qui passe.
Aucun sujet n'est épargné. Mais c'est sans amertume qu'il évoque ces thèmes. Plutôt avec une saine lucidité.
Et la jubilation tient à ça.


«Une autodérision désopilante.»
Le Monde


«Franc-tireur de la politique.»
Le Figaro


«Textes ciselés à l'humour noir ... À savourer.»
Télérama sortir


"Qui va garder les enfants" + "Une vie politique" (avec Noël Mamère)

"Qui va garder les enfants" + "Une vie politique" (avec Noël Mamère)

  • Mar. 11 févr. à 21 h
  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

En juin 2017, avec la complicité du festival Chahuts à Bordeaux, Nicolas Bonneau convie Noël Mamère, alors député maire de Bègles, à une rencontre inédite sur un plateau de théâtre. Ce projet d'abord impromptu continue finalement sa route...
Nicolas Bonneau accompagne l'homme politique, l'interroge sur sa pratique. Noël Mamère se prête au jeu, se laisse approcher, se confie peut-être …
Il ne s'agit pas d'une forme figée mais d'une conversation qui se nourrit de l'actualité, une forme à tiroirs dans laquelle l'un et l'autre piochent, selon le lieu, le moment... S’entrecroisent des moments intimes de l'homme, sa vie de journaliste, des questions-réponses sans concessions, une campagne présidentielle, le premier mariage gay. On y croise Pierre Desprosges, Daniel
Cohn-Bendit ou Pierre Mendes-France. Une expérience inédite.


Birds on the wire

Birds on the wire

  • Mar. 18 févr. à 20 h 30
  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

Figures atypiques du paysage musical français, Rosemary Standley chanteuse du groupe folk Moriarty et Dom La Nena, à la fois chanteuse et violoncelliste, se sont découvert des affinités musicales en 2012 pour interpréter des reprises venues d'horizons multiples, quelques joyaux empruntés aussi bien à Léonard Cohen, à Bob Dylan, qu'à Fairuz, à Purcell ou à Gilberto Gil. Un récital éclectique, épuré, constitué de leurs deux seules voix et du violoncelle pour inciter les auditeurs à lever l'oreille !


Vertiges

Vertiges

  • Jeu. 9 avril 2020 à 20 h 30
  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

"L'identité n'est pas un héritage, mais une création. Elle nous crée et nous la créons constamment." Mahmoud Darwich


Cette fable fait partie d'une trilogie qui nous plonge dans un intérieur à la frontière de plusieurs mondes : Nasser Djemai tente de réparer une parole brisée à cause du poids de l'histoire, avec l'histoire de ses parents qui ne s'est jamais racontée.
Ils ont fuit un pays détruit et un chaos qu'ils ont cherché à étouffer dans le silence. Du coup, dit-il, j'ai l'impression de parler une infinité de langues, de vivre dans une multitude de civilisations et d'appartenir à plusieurs planètes à la fois.
Mais je ne peux raconter ces histoires qu'en étant dans un interstice, un temps où toutes les règles se rèinventent : le monde de la création".


"Ce pourrait être pesant, c'est drôle, juste et sensible."
Le Monde


Alice ou le voyage intérieur

Alice ou le voyage intérieur

  • Mar. 14 avril 2020 à 10 h + autres dates
  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

L'histoire se déroule de nos jours : Alice, une petite fille de 9 ans, participe à une sortie scolaire pour assister à une pièce de théâtre. Le problème est qu'Alice ne supporte pas l'idée de rester assise dans le noir, sans bouger et sans parler. Alors, pour vaincre son plus grand ennemi qui est l'ennui, la petite fille va commencer à interpeller ses camarades et à leur raconter des histoires. Par la force de ses récits et de son imaginaire, elle va basculer de l'autre côté du miroir, celui de l'inconscient et du non-sens.
Le point de départ du voyage intérieur est le vol de sa montre par un lapin géant qui personnifie le temps. À grand renfort de mensonges, de jeux de mots et de retournements de situations absurdes, elle va poser, avec l'exigence de l'enfance, les questions essentielles du début de l'adolescence : Qui suis-je ? Pourquoi grandir ? Pourquoi obéir à des règles ? A ses côtés, nous entrons dans un univers bouillonnant.


Le bain

Le bain

  • Mar. 5 mai 2020 à 10 h + autres dates
  • L'Avant-Scène Cognac - Cognac

Le bain est une pièce qui s'appuie sur deux tableaux du 16e siècle, "Diane au bain" d'après François Clouet et "Suzanne au bain" de Le Tintoret et sur des extraits des Mémamorphoses d'Ovide.
Diane chasseresse, surprise par un chasseur le transforme en cerf et Suzanne épiée par deux vieillards qui seront punis pour leur indiscrétion.
Sur fond de récits anciens et de digressions sur le rapport au corps aujourd'hui, les trois performeuses manipuleront figurines, pièces d'eau miniatures, tableaux et feront entendre les histoires mythologiques. En entrant dans l'image, elles vont glisser dans la posture des corps anciens et vont initier les enfants (et leurs parents) à la représentation des corps dans l'histoire de l'art. Et chemin faisant tracer une petite histoire du bain.


Bêtes de foire

Bêtes de foire

  • Jeu. 14 mai 2020 à 20 h 30 + autres dates
  • Cognac

Elle, elle vient des compagnies de théatre de rue, tout en approfondissant un travail sur le détournement des materiaux usés qu'elle recycle et embellit.
Lui, est un circassien qui a fait ses classes auprés d'Annie Fratellini.
Elle, elle déchire, rafistole, embobine et rembobine. Des personnages se forment et exécutent leur partition, leur machinerie lyrique.
Lui maîtrise l'art de la maladresse et fait s'empiler des chapeaux pour un ballet mécanique.
Le spectacle joue avec la peur, le rire et le mouvement impossible.
La piste ronde et l'atelier apparent disent bien où nous sommes : un cirque aux proportions réduites.